BELLE HELENE, TU ES GENIALE

  • Hé ! tu parlais de la « Belle Hélène », avant. Que voulais-tu savoir ?

  • Elle faisait quoi avec ce bâton qu’elle agitait dans tous les sens comme pour chasser les mouches.

  • Alors là, si elle nous lit, désolé, ce n’est pas de moi, bais oui, je me laisse écrire, pfff. Tu sais, j’apprécie beaucoup ce qu’elle fait dans notre monde, en bas.

  • Peut-être !!! Mais je te parle d’ici… vous n’avez rien trouvé d’autre pour les mouches ?

  • Alors là, si elle continue à nous lire, je tiens à repréciser que ce n’est toujours pas moi.

  • Tu m’énerves là… tu vas répondre…

  • En bas, elle me dit souvent : « Jean-Marie, tu es encore dans les patates ». J’adore cette expression. Puis je sais que ça l’énerve de me voir dans les patates. Alors je le fais exprès…

  • C’est vrai que des fois, tu es vraiment dans …

  • Hé oh, tu ne vas pas t’y mettre. Aller, je te raconte pour le bâton. Avec, elle écrase toutes les patates qu’il y a dans mes parages, rien que pour m’embêter. Des fois, elle s’arrête, puis des fois, nous échangeons des pensées. Nous serions en bas, je m’imagine très bien prendre un verre et une glace avec elle.

  • Je sais pour la glace. Jean-Marie, je sais, une « Poire Belle Hélène ».

  • Pfff. Hé, là non plus, ce n’est pas moi. Je pense que ce serait une « Dame Blanche ».

  • Wouaw pas mal non plus.

  • Nous allons plus loin si tu veux. De toute façon nous la reverrons en bas.

  • Faudra faire gaffe aux…coups de bâtons. Pfff

  • J’allais le penser.

—————-

SUITE >>

—————-



Autres articles

Répondre

Tentation |
ses tros cool |
freeyourmind |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | juste quelques mots... de m...
| rayanhack
| autocompassion