DE RETOUR AVEC LES PENSEES, TU ES ATTENDU(E)

Dans la nuit du 11 novembre 2006 au 11 novembre 2007. Mais non, je ne me trompe pas de date.

Je me retrouvais avec un groupe de personnes habillées de blanc. Elles regardaient en bas, comme si elles regardaient une photo vue du ciel. Nous étions à l’intérieur d’un cadre dessiné au sol. Je sors de ce cadre. Mais une petite fille se met à me suivre d’un air décidé. Je la repousse à l’intérieur du cadre. En effet, je me rends compte qu’autour, c’est le vide. La petite fille me tire la langue, mais je comprends sa déception, et ne lui en veux pas de sa grimace.

Je me déplace dans le vide, entraîné, encouragé par une musique douce et des chœurs. Amusé par cette découverte, je m’éloigne du cadre et fais un petit tour. C’est si beau, que je décide de partager cette ballade avec la petite fille qui voulait me suivre. Mais de retour au cadre, je ne la voyais plus. Je demande donc au groupe :

  • Où est la petite fille que je viens de repousser, il y a un instant ?

  • Nous nous souvenons bien, mais il y a longtemps déjà. C’était le 10 mars. Puis le 11 novembre 2006.

  • Nous sommes le combien ?

  • Le 1er novembre.

  • Hou là ! Je ne comprends pas.

  • Ici tu peux voyager dans le temps.

  • Mais la petite fille, est-elle repartie ?

  • De temps en temps, elle pointait son nez, pour voir si tu revenais. Mais elle ne comprenait pas trop ce que tu faisais ici. Par contre, tu as de la chance…

  • Super, elle est bien ici en ce moment. Elle est revenue… comme l’autre fois…

  • Non, non… mais tu es, quand même, attendu…

—————-

SUITE >>

—————-



Autres articles

Répondre

Tentation |
ses tros cool |
freeyourmind |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | juste quelques mots... de m...
| rayanhack
| autocompassion